Risques de strangulation

La pendaison ou la strangulation est la méthode de suicide la plus courante chez les patients en soins psychiatriques (75 % des cas). Il est donc très important pour les prestataires de soins de minimiser ces risques.

Minimiser les risques

Bien que les risques de strangulation soient une préoccupation dans l’ensemble de l’environnement, les chambres présentent un risque particulièrement élevé car une observation régulière par le personnel n’est pas toujours possible.

En tant que fabricant, nous avons bien conscience que les moindres détails peuvent avoir un impact considérable sur la sécurité et notre équipe interne de design s’efforce de réduire le plus possible les risques de strangulation.

Charnières

Pour les armoires, les placards et autres meubles de ce type, les charnières traditionnelles (fixées à deux ou trois endroits avec des écarts entre elles) présentent un risque de strangulation élevé. Nos produits sont conçus avec des charnières continue de type piano afin de minimiser ces risques.

Poignées

Les poignées de porte sont un autre risque de strangulation courant. Les produits de notre gamme Harby Plus sont dotés de poignées inclinées vers le bas et ceux de notre gamme Acumen de poignées encastrées. Ces deux approches sont conçues pour minimiser les risques de strangulation.

Hauts de portes

Les portes traditionnelles des armoires/placards sont souvent dotées d’un haut de porte plat (parallèle au sol qui peut aussi être utilisé pour attacher une ligature. Les hauts de portes incurvés sont utilisés de série sur nos armoires Acumen afin de réduire la possibilité d’attacher une ligature.

Risques associés aux portes

Les portes ou meubles à portes étant associés à de nombreux risques de strangulation, nos gammes Harby Plus et Acumen sont disponibles en format ouvert, sans porte, afin de minimiser ces risques. Notre gamme Ryno® phare est conçue sans porte pour la même raison.

Des produits conçus pour minimiser les risques de strangulation